Partagez | 
 

 Poudlard en 2098

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PNJ

Messages : 133
Date d'inscription : 03/08/2011




MessageSujet: Poudlard en 2098   Lun 4 Mar - 11:29



CE QU'EST DEVENU POUDLARD


Après la terrible bataille de Poudlard qui vit Vous-Savez-Qui perdre tout son pouvoir, l'école dut se remettre sur pied. Avec l'aide du Ministère de la Magie dirigé par Kingsley Shacklebolt, Minerva McGonagall veilla à ce que les choses reviennent à leur état originel en tant que nouvelle directrice du collège. Les années s'écoulèrent de nouveau sans que rien ne vienne perturber le train-train quotidien. Jusqu'à ce qu'une décision soit prise pour améliorer l'éducation de nos jeunes sorciers.

L'UNIVERSITÉ
Sur une décision du Ministère très bien accueillie du monde magique, Poudlard ouvrit de nouveaux niveaux d'étude universitaires. Cette inauguration eut lieu en 2073, soit il y a vingt-cinq ans, par le biais de quatre filières fondatrices. Afin d'assurer une meilleure formation des futurs membres du Ministère souvent trop peu préparés à faire leur entrée, on créa le cursus de gestion magique. Devant la rareté des avocats disponibles, on fonda la filière de justice magique, tout en pensant que ses élèves deviendraient ensuite des juges du Magenmagot compétents. Pour contrôler la qualité des futurs Auror, Oubliator et membres de la Brigade magique, on instaura pareillement le cursus de sécurité magique. Pour terminer, soucieux de ses services hospitaliers, la communauté magique voulut former de futurs Guérisseurs ayant déjà une certaine expérience. L'université devait, ainsi, réunir les formations et permettre de toutes les mettre sur le même pied d'égalité. Les techniques en secteur primaire et secondaire se développant rapidement, il paraissait aussi nécessaire d'amener les jeunes à se spécialiser correctement. Avoir toutes les clefs en main pour son futur était devenu primordial. C'est dans cette optique que vit le jour une nouvelles filière : enseignement magique. Devant les nouveaux défis qu'offrait le domaine de l'éducation, il semblait urgent de doter les futurs enseignants d'un bagage solide, même s'ils devaient toujours prouver leurs compétences pour la matière choisie. Quelques années plus tard, d'autres domaines, carrément dispersés, erratiques, voulurent se donner une nouvelle stabilité, une nouvelle base. L'université se révélait le lieu idéal pour promouvoir ces domaines. Il s'agissait des créatures magiques, de l'histoire de la magie et des arts et lettres. De facture très récente, seulement quatre ans, la filière d'arts occultes, que le Ministère tenta de bloquer, prit place également dans le château, à la demande du directeur Euan Rosier. Que Poudlard soit le théâtre de sujets aussi dangereux que la magie noire ou aussi matures que la justice magique choqua des gens. Il est vrai que le château a changé de dynamique. Les gamins de onze ans évoluent aux côtés d'adultes deux fois plus âgés qu'eux. Ils doivent partager leur salle commune, leur bibliothèque, leur parc ou leur Grande Salle. Pourtant, cela n'a pas affecté les plus jeunes. Si les salles de classe étaient au départ surpeuplées, la cohabitation se fait dorénavant très bien. Et les effets bénéfiques pour l'avenir de nos jeunes Ministre, Guérisseur ou avocat sont grands.

LES SALLES DE CLASSE
L'espace n'est pas ce qu'il manque à Poudlard. Le château regorge de salles cachés ou désertes, inutiles depuis longtemps. Il n'a donc pas été difficile de fournir de nouvelles installations pour les universitaires. Nonobstant ceci, des travaux d'envergure ont eu lieu dans le collège. Au cinquième étage, un auditorium a carrément été créé. Et un arboretum décore aujourd'hui les bords du lac noir. Ces quelques changements étaient pourtant nécessaires et restaient plus simples que la création d'une université complète. Poudlard était tout désigné pour accueillir l'éducation supérieure et devait demeurer le seul lieu d'instruction magique de Grande-Bretagne.


LES PROFESSEURS
La venue de l'université amena un problème de taille. L'embauche de professeurs. Peu de spécialistes pouvaient se flatter d'être aptes à pareille tâche. La filière d'enseignement magique devait d'ailleurs remédier à cela. En attendant, il fallait de nouveaux enseignants. On choisit de réunir les matières, si bien qu'un prof pouvait avoir toute une filière à sa charge. On donna du travail supplémentaire aux profs déjà en fonction. Il manquait toujours huit maîtres. La solution : faire venir des étrangers. Engagés pour une courte durée, ils furent peu à peu remplacés par les élèves formés à l'enseignement magique. Ceci doublé par la mise à la retraite de maints professeurs, plusieurs membres du personnel sont aujourd'hui très jeunes. Le problème, tout de même, est réglé.


LE QUIDDITCH
Une problématique persiste : le Quidditch. Si des élèves si âgés restaient, les joueurs seraient certainement plus âgés. C'est ce qui s'est malheureusement passé. Les jeunes collégiens doivent désormais attendre plusieurs années avant espérer faire partie de leur équipe. Souvent, les joueurs sont entre la 6e année et la fin de l'université. Le niveau de jeu a du coup augmenté de façon assez significative.

box games
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Poudlard en 2098

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spiraculum Pardus ::  :: Magenmagot :: Annexes-